Traitement thermique des boues et des sols


Décontamination du sol pour éliminer les polluants inflammables ou volatils.

La terre contaminée est chauffée dans un premier stade. On obtient alors un dégazage de la terre. Un brûlage indirect ou direct est possible. A un deuxième stade, le flux contaminé passé en phase gazeuse est recuit à une température supérieure. Le chauffage de la terre peut naturellement détruire certains de ses éléments naturels. Le substrat résiduel inerte du point de vue biologique peut être amélioré avec de la matière organique pour le recyclage envisagé.

Les produits résiduels d'épuration de l'air d'échappement doivent être traités.

Outre le procédé se déroulant à une température de l'ordre de 300 °C à 1 200 °C, des procédés à basse température (< 300 °C) peuvent aussi être appliqués :
  • désorption thermique,
  • distillation sous vide,
  • distillation à la vapeur d'eau.